Menu

Comment apprendre aux enfants à faire de la trottinette ?

La plus-part des enfants arrivera à maitriser la trottinette de manière intuitive, mais certains pourront avoir besoin de plus de temps et de l’aide des parents. Comment s’y prendre pour que le processus d’apprentissage se déroule sans encombre et soit un moment agréable pour tout le monde.

Comment apprendre aux enfants à faire de la trottinette ?
Comment apprendre aux enfants à faire de la trottinette ?

Bon timing

Il est important de garder en tête que chaque enfant est différent. Par conséquent l’âge où les enfants murissent et prennent des forces pour pouvoir maîtriser leur glisse en toute sécurité va également différer.

De manière générale, nous préconisons l’initiation à la trottinette seulement vers l’âge de quatre ans ou plus tard. Jusque-là les petits riders seront amplement satisfaits avec des draisiennes pour apprendre à maîtriser l’équilibre, évaluer les distances et appréhender les principes de base de la conduite, comme le freinage et la prise de virage.

Bonne taille de la trottinette

Avec une trottinette trop grande et trop lourde pour l’enfant, vous pouvez faire plus de dégâts qu’autre chose. Il aura plus de difficulté à la manier, en sera frustré et cela pourrait le dissuader pour de bon. L’apprentissage sera également altéré si la hauteur du guidon est mal réglée ou si les freins ne fonctionnent pas correctement.

Vous trouverez plus de conseils pratiques dans l’article : Comment choisir une trottinette pour enfant.

N’oubliez pas que les enfants se lassent plus rapidement que les adultes et préfèrent changer d’activité.

Endroit calme et surface lisse

Le succès de l’initiation peut dépendre également du choix de l’endroit d’apprentissage. Nous préconisons un espace calme avec une surface lisse, idéalement goudronnée avec suffisamment d’espace pour acquérir les premières expériences. 

Evitez les routes avec les voitures ainsi que les pistes très fréquentées pour que l’enfant puisse pleinement se concentrer sur la coordination de ses mouvements sans se préoccuper de tout ce qui se passe autour. Une cour intérieure peut être idéale, les parcs, les zones de relaxation ou encore les aires de jeu pour apprendre le code de la route.

Un endroit calme avec une surface lisse goudronnée est idéal pour débuter.

Motivation et copains

Présentez l’initiation comme une aventure, planifiez où vous voulez aller et ce que vous pourrez découvrir ensemble. Les moments partagés avec les parents sont souvent la plus grande motivation pour les petits.

La présence d’un copain plus expérimenté peut aider à surmonter les premières appréhensions. L’enfant voudra faire pareil et surmontera plus facilement la sensation d’insécurité liée à l’apprentissage.

La présence d’un copain plus expérimenté peut aider à surmonter les premières appréhensions.

Bonne humeur et aucune attente

En passant à l’action, gardez la bonne humeur et restez serein, encouragez l’enfant et appréciez chaque progrès partiel. Ne précipitez pas les choses, ne vous attendez pas à ce qu’il apprenne à maitriser parfaitement la trottinette en une après-midi.

Soyez prêts à arrêter rapidement si nécessaire, prévoyez une autre activité commune alternative. Revenez à l’apprentissage plus tard ou le lendemain.

Allez-y doucement

Ne brusquez pas l’initiation, laissez aux enfants le temps de découvrir la trottinette par eux-mêmes et de faire leurs premiers essais. Puis donnez-leur quelques conseils. Par exemple pour tourner, il vaut mieux faire un beau virage que de tourner brusquement le guidon.

Une fois que l’enfant se sentira sûr de lui sur la trottinette, vous pouvez commencer à lui expliquer comment alterner les jambes. Expliquez-lui que c’est vraiment important pour son dos, pour le bon développement de sa colonne vertébrale et pour équilibrer l’effort des deux jambes.

Yedoo Tidit
Tidit est dorénavant dotée de deux freins pour une conduite plus audacieuse en toute sécurité

Faites leur comprendre que vous vous rendez bien compte que c’est inhabituel et difficile au début et qu’il est tout à fait normal que cela prenne un certain temps avant de bien maîtriser cet exercice. Il est important qu’ils se rendent compte eux-mêmes que cela leur facilite l’effort. Il est idéal de changer de jambe tous les cinq à six appels sur du plat et un peu plus fréquemment en montée.

Pour les motiver à alterner les jambes, vous pouvez leur expliquer que le développement de la motricité favorise le développement de la pensée et qu’ils renforceront ainsi leur capacité à réfléchir rapidement ce qui leur fera gagner du temps en faisant leurs devoirs.

Yedoo Kids
Une fois accomplie, l’initiation mérite d’être fêtée.

Articles similaires

# Enfants, Tous les articles Yedoo

Neuf raisons pour procurer une trottinette à vos enfants

26. 1. 2021 | Vendula Kosíková

Dans le temps, les parents peinaient pour que les enfants rentrent à la maison à temps, aujourd’hui ils se cassent les méninges pour les faire sortir et prendre l’air. La trottinette est une activité qui vaut certainement le coup d’être essayée. Les enfants apprécient qu’elle n’exige pas de performances particulières, c’est juste le plaisir de bouger. Du reste, la trottinette a bien d’autres avantages. Lesquels ?

Newsletter Yedoo

Suivez-nous sur les réseaux sociaux