Menu

Chien fatigué, chien satisfait

Avez-vous un chien qui aime bouger et qui avec des balades classiques ne se dépense pas assez ? Pensez-vous que vos sorties sont trop stéréotypées et ennuyantes ? Attelez votre compagnon à quatre pattes à une trottinette et peut-être que le mushing (c’est ainsi qu’on appelle ce sport), vous séduira comme les époux Cipro.

„Je suis fasciné par les performances des chiens attelés. J’admire non seulement leur force sous-jacente, mais aussi la vitesse et l’endurance. Du reste, j’apprécie le mushing car il me donne l’occasion de faire du sport moi-même. » explique le musher expérimenté Šimon Cipro. Avec sa femme Karolína, ils pratiquent les sports canins (le mushing, le skijöring où le chien tire l’homme en ski de fond et le canicross – course à pied avec le chien) depuis 9 ans.

Ils ont cinq chiens de traineau (ESD) à la maison et participent régulièrement aux compétitions en Tchéquie et à l’étranger. Vu qu’ils sont chevronnés, nous leur avons demandé quelle était la meilleure manière de s’initier au mushing en trottinette et quel équipement était nécessaire pour débuter. 

La taille du chien n’est pas importante

Quasiment toutes les races sont éligibles pour le dogscootering. Des pinschers et épagneuls, en passant par des border collies, des braques hongrois, des golden retrievers aux grandes races comme les bergers allemands ou les ridgebacks rhodésiens.

« Même si certains apprécient de flemmarder sur le canapé, tous les chiens ont besoin d’activité. L’attelage est une activité naturelle pour le chien. Il va prendre de belles forces et se fatiguera beaucoup plus vite que s’il courait librement » explique Šimon en souriant.

« La race et la taille importent peu. Ce qu’il faut avant tout, c’est que votre compagnon apprécie de bouger. Puis il suffit d’adapter la vitesse » complète Karolína.

Šimon Cipro en action
Šimon Cipro en action

Comment débuter ?

  • Il faut attendre que le chien ait au moins un an pour l’atteler.
  • Commencez par des petites distances que vous prolongerez progressivement.
  • Récompensez souvent le chien pour ses efforts – par des encouragements et des friandises.
  • Essayez de changer de chemin de temps en temps. Si vous pratiquez toujours au même endroit, cela peut finir par les ennuyer.
  • Ne forcez jamais le chien, aucun chien au monde n’a tiré une trottinette par contrainte.
  • Soyez très vigilants par temps de chaleur, les chiens ont vite trop chaud.
  • Par temps chaud, faites souvent des pauses à l’ombre ou permettez-lui de se baigner pour se refroidir.
  • Pensez à prendre suffisamment d’eau non seulement pour vous mais également pour votre compagnon à quatre pattes.

„Commencez progressivement. Laissez au chien le temps de s’habituer à ce genre d’activité et récompensez-le à chaque progrès. L’idéal, c’est quand le chien associe cette activité au harnais. Par conséquent, nous conseillons de ne pas le lui mettre quand il court librement. 

Restez vigilant sur la trottinette. Faites surtout attention à ne pas heurter le chien avec la trottinette en roulant. Certains sont sensibles et une telle expérience pourrait les dégouter définitivement. » Met en garde Karolína.

« N’ayez pas des attentes trop ambitieuses. Au début, attelez le chien pour des distances limitées. Si vous avez un chiot, attention à ne pas le surmener. Un chien d’un an de taille moyenne peut faire entre 1,5 km et 3 km sans problème. Pour des performances supérieures, il faut qu’il grandisse et mûrisse d’abord. Faites également attention si vous avez des chiens âgés. Néanmoins, de par mon expérience, ils sont capables de vous faire savoir quand ils en ont assez. »

Pour le mushing, il suffit que le chien obéisse à deux ordres de base « viens ici » et « reste / pas bouger ». Du reste, le chien est en laisse tout le long, il n’y a pas de risque qu’il puisse s’échapper ou faire du mal à quelqu’un.

A quoi faut-il faire attention ?

Tous les deux médecins, Šimon et Karolína savent considérer ce sport également du point de vue de la santé. Leur conseil est simple : « Observez le chien de près durant l’activité, vérifiez si le harnais ne frotte pas ou si le chien n’a pas de blessures au niveau des pattes. »

Les pattes souffrent essentiellement sur de longues distances dans des terrains caillouteux, en hiver sur la neige très froide avec des cristaux ou sur les sentiers traités avec du sel. Les meilleures protections sont les « chaussons ». Ils ne devraient pas manquer dans votre équipement de base. La vaseline peut également aider contre le sel.

Les chiens peuvent facilement être en surchauffe, en particulier durant l’été. Il faut toujours avoir suffisamment de liquide pour son compagnon à quatre pattes et pour soi aussi. Laissez-le se reposer fréquemment et se baigner pour le refroidir, si l’occasion se présente.

Ne forcez pas le chien, aucun chien au monde n’a tiré une trottinette par contrainte.

Equipement

Outre une trottinette équipée d’un kit pour musher il vous faut un harnais pour votre chien, adapté à sa taille, qui ne lui fera pas mal, ne lui provoquera pas de frottement et ne l’empêchera ni de bouger ni de respirer.

„Les harnais en forme de « V » sont bien adaptés, ils ressemblent au collier de cheval. Un tel harnais ne presse pas sur le conduit respiratoire et assure une répartition optimale de la traction au niveau des épaules. Vous pouvez utiliser ce harnais, appelé aussi « court », pour attacher votre chien en voiture.

Soyez attentif également à la matière. Par exemple un harnais en polaire semble un bon choix à première vue, mais il ne l’est pas. Pendant la course la polaire devient une brosse et peut sévèrement abimer le poil du chien. Nous conseillons un harnais avec une matière douce à l’intérieur et un tissu imperméable sur le dessus. Ce dernier glisse bien sur le poil, n’accroche pas les poils et n’absorbe pas l’eau. » Décrit Karolína.

La laisse de traction devrait être élastique et de longueur minimale de 2 mètres. « L’élasticité permet de réduire efficacement les à-coups provoqués par des accélérations soudaines ou par les virages et permet avant tout de ménager le dos de l’homme et celui du chien contrairement à une laisse classique. » Explique Šimon.

„Nous avons nous-mêmes assez longtemps cherché un équipement de qualité pour nos chiens. Nous avons essayé pas mal de choses et finalement avons adopté la marque norvégienne Non-stop dogwear. Elle nous plaisait au point qu’on devienne son importateur exclusif en République tchèque. Pour atteler le chien à la trottinette, nous conseillons l’attelage universel : LINE, qui convient à la majorité des chiens et des activités. Et une laisse amortisseur » Complète Karolína.

Rejoignez des personnes du même loisir

Si vous appréciez le sport avec votre chien vous pouvez en faire de manière plus intensive. Karolína et Šimon conseillent de se mettre en relation avec d’autres personnes qui partagent cette passion ou de participer à des entrainements collectifs où on vous aidera à éviter les erreurs basiques. Vous trouverez la liste des entrainements collectifs et d’autres conseils utiles sur le site spécialisé : www.behejsepsem.cz.

 Harnais pratique Line
Harnais pratique Line
Karolína Cipro
Karolína Cipro
Šimon Cipro
Šimon Cipro

Débat

personne ne s’est exprimé...

Ajouter un commentaire

Articles similaires

# Conseils et astuces pratiques, Tous les articles Yedoo

10 raisons pour se procurer une trottinette

26. 1. 2021 | Vendula Kosíková

Vous manquez d’activité physique et vous réfléchissez à ce qui vous plairait et donnerait un nouvel élan ? Essayez-moi – la trottinette Yedoo ! Avec moi, vous pouvez prolonger votre enfance, vous réjouir d’une glisse sans effort ou encore je vous aiderai à intensifier votre entrainement et galber votre corps. Je vous emmènerai en ville, dans la nature ou bien nous pouvons partir en voyage.

# Conseils et astuces pratiques, Tous les articles Yedoo

Technique de glisse en trottinette

24. 11. 2020 | Vendula Kosíková

Vous nous avez déjà sûrement entendus vous dire que la glisse en trottinette était une activité saine qui fait travailler tout le corps. De la plante du pied, en passant par les jambes, le buste, les bras jusqu’à la tête. Mais quelle est la bonne technique ? Nous avons posé la question à un spécialiste hors-pair : Michal Kulka, champion du monde de trottinette.

Newsletter Yedoo

Suivez-nous sur les réseaux sociaux