Menu

L'imbattable Adolf Mach

D’autres se seraient écroulés à sa place, mais pas Adolf Mach de Louny. Pourtant le destin l’a durement mis à l’épreuve. Il a perdu son fils ainé, sa femme, son entreprise a fait faillite et suite à un accident grave du travail, les médecins ont dû lui amputer la jambe en dessous du genou. Malgré tout cela, il ne se plaint pas et se réjouit de vivre.

Il a changé le vélo contre la trottinette à cause d’un accident.

Comment a-t-il perdu sa jambe gauche ? « J’étais au mauvais endroit au mauvais moment » explique laconiquement Adolf Mach. Aujourd’hui, six mois après son accident il s’est remis au sport, sauf qu’il a remplacé le vélo par une trottinette.

« Assis dans mon fauteuil roulant à la fenêtre, j’observais les enfants dehors sur leur trottinette et cela m’a inspiré l’idée que je pourrais à nouveau faire ce que j’aime - me balader dehors, dans la nature » se souvient Adolf Mach. « J’ai commencé à chercher sur internet pour voir si je pouvais trouver quelque chose qui m'irait, mais comme je ne m’y connais pas, j’ai préféré me rendre dans mon magasin vélo favori Cyklopoint à Most pour voir ce qu’ils pouvaient me conseiller. »

 

Trois heures d’affilées.

Les gars du magasin lui ont fait tester la trottinette Trexx et il a passé trois heures dessus à tourner autour du magasin. Il est reparti le jour même avec. « La longueur de la planche est idéale pour moi, il y a assez de place pour alterner les jambes en posant les deux pieds car je ne peux pas tourner le pied avec la prothèse. Ma jambe saine est derrière et je peux la bouger à mon aise. Je suis reconnaissant pour la remise de prix que les gars m’ont offert, sans cela mon budget était trop juste »

Adolf Mach est un sportif dans l'âme. Même s’il a perdu la sensibilité et la force de la jambe avec la prothèse, il roule incroyablement vite.
Adolf Mach est un sportif dans l'âme. Même s’il a perdu la sensibilité et la force de la jambe avec la prothèse, il roule incroyablement vite.

Comment peut-on faire de la trottinette avec une prothèse ?

Adolf Mach ne ménage pas ses efforts. En trois mois il a fait plus de 3500 km sur sa nouvelle machine. Il roule couramment à une vitesse entre 15 et 19 km/h et dans les descentes il peut faire jusqu'à 80km/h. Sa plus longue sortie faite en une journée fut l’aller-retour de Louny à Říp, 105km.

« Je sais que je devrais alterner les jambes régulièrement tous les cinq à six appels, mais je le fais plutôt en fonction du terrain. Je n’ai pas autant de force dans la jambe avec la prothèse, c’est ma jambe rapide et je m’en sers surtout dans les descentes. Quand il faut pousser fort, je me sers de la jambe saine. »

Adlof Mach sur sa trottinette devant la galerie Benedikt Rejt à Louny.
Adlof Mach sur sa trottinette devant la galerie Benedikt Rejt à Louny.

Au rythme de Metallica et du Hip Hop

Dans les montées, Adolf se laisse pousser par la musique métal. Il a glissé une petite enceinte acoustique dans le porte bidon et ses sorties sont au rythme de Metallica, Korni, Deep Purple ou du Hip Hop. Parmi ses destinations préférées, citons : Bílina, Duchcov, la colline Ranná, Komáří vížka ou le plan d’eau Fláje.

« Trois fois par semaine, je fais des sorties entre 60 et 80 km et comme il m’arrive de rentrer quand il fait déjà nuit, j’ai installé une petite lumière sur la partie inférieure du cadre pour voir où je pose ma prothèse. J’ai perdu toute sensation dans cette jambe et je ne sens absolument pas où je pose le pied. » Explique l'imbattable Adolf Mach en détaillant les spécificités de la pratique de la trottinette avec une prothèse.

Il a également aménagé les freins, substituant les freins d’origine par des V-break Shimano Deore LX dont il avait l’habitude sur son vélo, avec patins plus durs. Il a même acheté des roues de rechange qu’il utilise pour les terrains accidentés.

« Parfois je ne peux pas partir. Quand le moignon me fait trop mal à cause de la prothèse et que la douleur est vraiment insupportable. »

Une enceinte portable comme accessoire indispensable de la trottinette d’Adolf Mach.
Une enceinte portable comme accessoire indispensable de la trottinette d’Adolf Mach.

Inspiration sur Instagram

Vous pouvez suivre les aventures d’Adolf sur Instagram. Il aime faire des photos, surtout de la trottinette. Il dit que c’est une belle top-modèle docile qui lui a redonné le goût de la vie. Parfois il se sent un peu seul lors de ses sorties. Si vous passez vers Louny en trottinette, vous pouvez faire un bout de chemin ensemble. C’est un compagnon expérimenté et toujours de bonne humeur.

PS:

« J'espère que mon histoire pourra inspirer d’autres personnes, confrontées elles aussi à des situations paraissant sans issue. Toutefois, je dois reconnaitre que le matin en me levant et regardant ma jambe amputée, ce n’est pas toujours facile non plus. » conclut Adolf Mach.

 Ceci dit, je pense que parfois on peut tous se sentir impuissant, mais cette histoire nous aide à ne pas nous plier au destin et continuer notre chemin. Qu’en pensez-vous ?

Débat

personne ne s’est exprimé...

Ajouter un commentaire

Newsletter Yedoo

Suivez-nous sur les réseaux sociaux